Un Voyage au Coeur de la Méditerranée

Depuis les rives de la Méditerranée, Joanda puise des mots, des harmonies et des mélodies qui nous transportent, qui embrassent les instruments singuliers de sa terre du Sud.

M’envòli

(Joanda / Simon Bacle)

Aquò’s estranh aqueste ser que dormissi pas
Que muda lo mond e i a pas res a l’entorn
Aquò’s un sòmi que la vila me sembla sorda
Rai que las gents s’escotan e tan seguras son

Aquò’s estranh aqueste ser que dormissi pas
E per mon cap ressona un mond de travèrs
Aquel es pas tròp naut ni tròp bas
A la una, a la doas, a la tres

Que m’envòli
Luènh de la certesa que fa calhar lo mond
Escrivi dins lo cèl
Vos envegi pas

Que m’envòli
M’aluènhi dels romecs que me retenon pas
Vos mesprèsa lo mond
E vos aparten pas

Una lutz estranha se lèva per la villa
Saique es per uèi que lo solelh vacilha
Me passegi per las nivols, que lo mond es cort!
Gaiti lo rire gras, l’arrogància lorda

Aquela lutz estranha me ganha e m’apèla
E que visca lo doç, la man de l’azard
Lo jorn es pas tròp lèu ni tròp tard
A la doas, a la tres…

Que m’envòli
Luènh de la certesa que fa calhar lo mond
Escrivi dins lo cèl
Vos envegi pas

Que m’envòli
M’aluènh dels romecs que me retenon pas
Vos mesprèsa lo mond
E vos aparten pas
A qual aparten, a qual?

Traduction de M’envòli (Je m’envole)

C’est étrange ce soir, je ne dors pas
Le monde change et il n’y a rien à l’entour
Cela est un rêve car la ville me semble sourde
Sûrement que les gens s’écoutent et sont-ils si sûrs d’eux

C’est étrange ce soir, je ne dors pas
Et dans ma tête résonne un monde de travers
Il n’est ni trop haut ni trop bas
A la une, à la deux, à la trois

Je m’envole
Loin de la certitude qui fait taire le monde
J’écris dans le ciel
Je ne vous envie pas

Je m’envole
Je m’éloigne des ronces qui ne me retiennent pas
Le monde vous méprise
Et ne vous appartient pas

Une lumière étrange se lève sur la ville
Peut-être est-ce aujourd’hui que le soleil chancelle
Je me promène à travers les nuages, que le monde est court !
Je regard le rire gras, l’arrogance lourde

Cette lumière étrange me gagne et m’appelle
Et que vive le doux, la main de l’hasard
Le jour n’est pas trop tôt ni trop tard
A la trois…

Je m’envole
Loin de la certitude qui fait taire le monde
J’écris dans le ciel
Je ne vous envie pas

Je m’envole
Je m’éloigne des ronces qui ne me retiennent pas
Le monde vous méprise
Et ne vous appartient pas
A qui appartient-il, à qui ?


Joanda Register

La chanson M’envòli (Je m’envole) est extraite de l’album Register.

Découvrez les paroles des chansons de l’album Register :