Un Voyage au Coeur de la Méditerranée

Depuis les rives de la Méditerranée, Joanda puise des mots, des harmonies et des mélodies qui nous transportent, qui embrassent les instruments singuliers de sa terre du Sud.

Un país que vòl viure

(Claudi Marti / Joanda)

Es lo ciprès quilhat
La Corbièra salada
Es lo vilatge mòrt
La tèrra abandonada

Vos vau parlar d’un país
Que vòl viure
Vos vau parlar d’un país
Que morís

La tèrra la coneissètsz
Es la vòstra, amics
Es la teuna, vinhairon

Tu me disiás ma maire:
« Ont vas viure mon filh? »
Tu me disiás ma maire:
« N’i a tant que son partits! »
E Marcelin Albèrt
E la Comuna de Narbona
E los qu’an tuat los Crosats
E Marcelin Albèrt
E la Comuna de Narbona
Totis los qu’an cantat: Libertat!

Ma maire me rementi
De tot çò que disiás
Vòli cantar lo vent
Que parla en lenga d’òc
E Marcelin Albèrt
E la Comuna de Narbona
E los qu’an tuats los Crosats
E Marcelin Albèrt
E la Comuna de Narbona
Totis los qu’an cridat: Libertat!

Traduction de Un país que vòl viure (Un pays qui veut vivre)

C’est le cyprès dressé
C’est la Corbière salée
C’est le village mort
La terre abandonnée

Je vais vous parler d’un pays
Qui veut vivre
Je vais vous parler d’un pays
Qui meurt

La terre, vous la connaissez
C’est la vôtre, amis
C’est la tienne, vigneron

Tu me disais, ma mère :
« Où vas-tu vivre mon fils ? »
Tu me disais, ma mère :
« Il y en a tant qui sont partis ! »
Et Marcelin Albert
Et la Commune de Narbonne
Et ceux que les Croisés ont tué
Et Marcelin Albert
Et la Commune de Narbonne
Tous ceux qui ont chanté: Liberté !

Je me souviens, ma mère
De tout ce que tu me disais
Je veux chanter le vent
Qui parle en langue d’oc
Et Marcelin Albert
Et la Commune de Narbonne
Et ceux que les Croisés ont tué
Et Marcelin Albert
Et la Commune de Narbonne
Tous ceux qui ont crié: Liberté !


Joanda Register

La chanson Un país que vòl viure est extraite de l’album Register.

Découvrez les paroles des chansons de l’album Register :