Un Voyage au Coeur de la Méditerranée

Depuis les rives de la Méditerranée, Joanda puise des mots, des harmonies et des mélodies qui nous transportent, qui embrassent les instruments singuliers de sa terre du Sud.

Viva Zapata!

(Joanda / Joanda)
Voix off et choeurs : Nathanaëlle, Bruno, Tatiana

Dans la même journée, je tombe sur un live de Renaud (Séchan) et sur un livre de Pascal (Blaise).
Dans leur titre, le mot province : n.f. vient du latin provincia qui signifie pays vaincu.
Emiliano Zapata, révolutionnaire mexicain qui a défendu la cause des paysans pour la redistribution de leurs terres dans le sud du Mexique.

Que t’aimi plan Renaud
Quand cantas l’Exagòn
Lo parigòt bobo
E l’insomés de Corsega

Contra las colonias
L’enqueredor, lo capelan
Castigas la patria
Que s’impausa per la sang

Tu que cantas Leonard
Cada Sioux, tot son combat
Tombèri per asard
Sus ton « París-Província »

Es un anar-tonar
2000 ans atràs
Aquel nom assassina
La Libertat

E viva Zapata!

Que t’aimi plan Pascal
Per l’òbra de tas sciéncias
M’agradan pas aital
« Las Letras Provincialas »

Me’n garci de saber
Qual ten rason o tòrt
Que siá Jesuita, Olandés
Ton titol sentís a mòrt

Mai que de m’ensenhar
Rementas ma misèria
La de mos estat
D’innocent provincial

Es un anar-tornar
De sègles atràs
Aquel nom assassina
Ton espèr de Gràcia

E viva Zapata!

Ai 2000 ans d’amor
T’espèri en çò meu
Ma rota val la ronda
Se retenes ton drapèu

T’ofrissi mon saber
Ma musica e cada nòta
Cada pèire e son istòria
Se t’eissugas la bòta

T’espèri a Besièrs
Qu’es província de res
Aqui dansam, sabes,
La Libertat emai la Gràcia

T’espèri a Besièrs
Per 2000 ans de fèsta
Aqui dansam, sabes,
La Libertat…

Emai la Gràcia!

Traduction des paroles de Viva Zapata!

Je t’aime bien Renaud
Quand tu chantes l’hexagone
Le parigot bobo
Et l’insoumis de Corse

Contre les colonies
L’inquisiteur, le curé
Tu châties la patrie
Qui s’impose par le sang

Toi qui chantes Léonard
Chaque Sioux, tout leur combat
Je suis tombé par hasard
Sur ton Paris-Province

C’est un aller-retour
2000 ans en arrière
Ce nom assassine
La Liberté

Et viva Zapata !

Je t’aime bien Pascal
Pour l’oeuvre de tes sciences
Mais me déplaisent
« Les Lettres Provienciales »

Je m’en fous de savoir
Qui a raison ou tort
Qu’il soit Jésuite, Hollandais
Ton titre pue à mort

Bien plus que de m’instruire
Tu rappelles ma misère
Celle de mon état
D’innocent provincial

C’est un aller-retour
Des siècles en arrière
Ce nom assassine
Ton espoir de Grâce

Et viva Zapata !

J’ai 2000 ans d’amour
Je t’attends chez moi
Ma route vaut le détour
Si tu gardes ton drapeau

Je t’offre mon savoir
Ma musique et chaque note
Chaque pierre et son histoire
Si tu t’essuies la botte

Je t’attends à Béziers
Qui n’est en rien province
Ici nous dansons, tu sais
La Liberté et aussi la Grâce

Je t’attends à Béziers
Pour 2000 ans de fête
Ici nous dansons, tu sais
La Liberté…

Et aussi la Grâce !


Joanda Register

La chanson Viva Zapata! est extraite de l’album Register.

Découvrez les paroles des chansons de l’album Register :